Demain j’arrête les croquettes !


Nutrition / vendredi, janvier 11th, 2019

Alors que 2019 s’installe confortablement dans nos vies, je tenais tout d’abord à vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année et, comme chaque début d’année, c’est aussi l’occasion pour nous de se fixer de bonnes résolutions, alors n’oublions pas cette fois d’inscrire sur notre liste d’objectifs 2019, Oscar et Félix ! Moi, c’est décidé, en 2019, j’arrête les croquettes !

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas sans savoir que le 1er Décembre 2018 je m’étais fixée l’objectif, durant tout le mois, de nourrir Linette (mon chat de 12 ans) uniquement avec des repas frais et faits maison ! Oui finis le sac de croquette ou les petits sachets fraîcheur prêts à l’emploi, on sort son tablier et ses livres de cuisine et on s’improvise Pet Chef pour le mois !

Episode 1 : La prise de conscience.

Les premiers jours …  Je suis tout excitée à l’idée de cuisiner pour ma petite boule de poils ! J’ai l’impression de la chouchouter, de m’occuper d’elle, de lui faire plaisir car, il faut se l’avouer les 5 min de jeux par jour qu’on partage ben c’est franchement pas assez ! Là, je faisais enfin quelque chose pour elle, et ça me procurait à moi aussi de la joie et du bonheur ! Je suis une personne qui apprécie cuisiner donc forcément ça peut aider question motivation, mais rien que de savoir que l’on fait du bien à la santé de son chat suffit à bien vous booster. Mais je vous avouerais que je n’étais pas si sereine, une petite voix me disais et si au final tu ne faisais pas les choses correctement si, en pensant faire du bien à sa santé je lui crée un déséquilibre ou pire encore des carences ! J’ai donc décidé de faire confiance à mon esprit cartésien de scientifique née; de la vraie nourriture ne peut pas être pire qu’un produit industriel totalement transformé ! Un grand merci aux groupes Mars, Nestlé, Colgate-Palmolive etc… pour m’avoir maintes fois, à moi et à mes confères, vanté les mérites de vos produits ! Des produits digestibles parfaitement équilibrés et répondant aux besoins spécifiques de vos animaux, disiez-vous ! Alors, là justement, parlons-en de ces besoins spécifiques… admettons que mon chat soit diabétique forcement vous me conseilleriez de commencer par changer son alimentation donc de prendre des croquettes pour chat diabétique, des croquettes pauvres en glucides, pour ne pas provoquer un pic d’insuline…  Vous savez quoi je vous laisse vous faire votre propre idée sur la question. Voici un sac de croquette spécialisé vendu en cabinet vétérinaire et voici sa composition :

 Nous voyons inscrit : Orge, Blé, Maïs, Tapioca et Soja… (je ne sais pas vous, mais toutes ces céréales, moi, ça me fait plus penser à de l’aliment pour bovins ou ovins que pour carnivores !) Mais le meilleur reste à venir… Dans les constituants analytiques du produit on y voit clairement inscrit amidon 18,8% , l’amidon qui  rappelons-le est un sucre, puis un peu plus loin du Sucre !!! à hauteur de 1,8% ce qui donne un total de 20,6% de glucides à chaque repas pour un chat DIABETIQUE ! Cela reviendrait à donner à une personne diabétique matin, midi et soir des pâtisseries ! alors leur fameux « répondant aux besoins spécifiques de votre chat ou chien »… ça reste très franchement discutable !

Linette jusqu’à l’âge de 4 ans (durant sa période de croissance et plus) avait été nourrie par une alimentation strictement fraîche, du 100% fait maison,  je possédais ce temps, 2 chiens qui n’ont jamais été nourris aux croquettes (bizarrement nous avions l’intime conviction qu’un chien devait manger de la vraie viande !) puis j’ai perdu mes chiens après 15 et 16 années de vie commune et là tout a basculé, j’ai fait ce que l’on appellerait une transition alimentaire bref mon chat est passé aux croquettes, sachets fraîcheur et autres friandises ! A cette époque je n’étais encore qu’une étudiante à l’école vétérinaire, et en cours de Nutrition les croquettes étaient l’alimentation miracle qui donnerait santé et vitalité à nos petites bêtes, leurs repas seraient parfaitement équilibrés et répondraient aux mieux aux besoins spécifiques des animaux de compagnies (ça ressemble franchement au discours d’un industriel tout cela…). C’est ainsi que naïvement je me suis mise à enrichir le groupe Nestlé et à engraisser mon chat !

Avant ses 4 ans, mon chat était nourri exclusivement avec une ration ménagère de 50% de viande, 25% de légumes et 25% de riz le tout assaisonné d’une petite quantité de matière grasse avec comme seules friandises quelques morceaux de viande crues. Et là, aucun soucis de croissance, mon chat était en parfaite santé avec un poids de forme idéal et une vitalité incroyable, son poils était doux et brillant bref tout allait bien. Puis vint l’été de ses 4 ans ,et, pour des soucis de praticité, le changement s’opéra !  Partir en vacance avec son animal et essayer de lui préparer ses repas demande beaucoup d’organisation, j’ai donc choisi l’option « ouvrir un sac de croquettes et la nourrir » ! C’est ainsi que Linette passa d’une alimentation fraîche à une alimentation industrielle. Il faut dire qu’elle aimait cela,que dis-je, elle en raffolait !!! De retour de vacance, elle se mit à refuser catégoriquement tout autre nourriture. J’ai donc cédé ! et pour être tout à fait honnête cela me convenait parfaitement, préparer ses repas était devenue une vraie corvée !

Les années passèrent et Linette s’empâtait de plus en plus mais je n’étais pas inquiète…pour moi c’était physiologique, elle était STERILISEE ! et puis elle était sous une alimentation adaptée aux chats stérilisés donc aucun soucis à se faire… Balivernes ! je suis allée jusqu’à me persuader que c’était « normal » qu’elle devienne obèse simplement parce que cuisiner devenait trop contraignant pour moi ! Au fond je savais que le soucis venait des croquettes car j’ai stérilisé mon chat à l’âge d’1 an et durant les 3 années qui suivirent, alors qu’elle était encore  sous une alimentation fraîche, son poids n’a absolument pas changé ou très légèrement ! Mais dès lors que les croquettes et autres sachets fraîcheur aux saveurs bœufs bourguignon et produits de la mer ont fait leur entrée dans sa gamelle de petites rondeurs se sont dessinées et pas que puisque sa vitalité avait elle aussi nettement diminuée. Mais pour moi hormis ses rondeurs de plus en plus prononcées elle était en bonne santé ! Après tout diminuer son activité quand on prend du poids n’a rien de choquant, non ? A ce stade je ne réalisais pas l’ampleur de la chose… Les années passèrent Linette fêta alors son 10ème anniversaire, et ma conscience commençait à me titiller ! Je savais que les soucis de santé commençaient autour de cet âge! Le pancréas pouvait lâcher , le foie, le cœur et surtout les reins pouvaient,eux aussi, lâcher ! et le dénominateur commun à toutes ces pathologies n’était autre que l’alimentation ! j’avais vu beaucoup trop de chats mourir par ces maladies pour ne pas être consciente du danger ! plutôt que de faire, ce que j’aurais moi-même sans doute conseillé à mes clients autrement dit, prendre des croquettes plus adaptées à son âge… Je me suis mise à lire des études indépendantes réalisées par mes confères outre atlantique, à m’intéresser de plus près à la composition des produits alimentaires industriels pour chiens et chats à calculer les taux de glucides qui n’étaient mentionnés nul part sur les emballages… à m’intéresser au mode de fabrication, bref j’ai fait ce que j’aurais dû faire il y a bien longtemps ! Plus j’avançais dans mes recherches, et plus je culpabilisais de nourrir mon chat de la sorte mais, à ce stade, la seule mesure prise réellement était de diminuer sa ration de croquette ! Pourquoi me diras-tu ? car j’avais peur… Peur qu’elle ne veuille pas manger ce que je lui servirais, peur de ne pas pouvoir équilibrer correctement sa ration, peur de lui donner des aliments toxiques, bref peur de mal faire les choses et de la perdre par ma faute ! Jusqu’au jour où, en la pesant (6,6kg) je réalisa que j’étais réellement entrain de la perdre et c’était entièrement de ma faute ! Elle était devenue obèse, ne se déplaçait que pour des besoins d’ordre vitaux (se nourrir et aller dans son bac à litière) elle ne se nettoyait que brièvement car elle était devenue tellement grosse qu’elle n’arrivait plus à atteindre certaines parties de son corps, elle perdait des poils par millier, avaient des nœuds que je tentais de couper à chaque fois, des desquamations de la peau (traduit par de petites pellicules blanche qu’on aperçoit à la base des poils)… Bref c’était les signes précurseurs… je le savais j’en ai pris conscience… j’étais en train de l’intoxiquer et j’allais par ma faute la rendre malade !

Episode 2 : La transition alimentaire Finis les croquettes bonjour le fait maison ! Petit Bonus : une recette pour chat et une autre pour chien  (Rdv vendredi 18 janvier) ©Linette & Lou

4 réponses à « Demain j’arrête les croquettes ! »

  1. Bonjour ! Merci vraiment pour votre article , je vous ai connue via Instagram ( je suis la maîtresse de Nono 😊) et je suis ravie , j’attends votre deuxième article avec impatience , l’envie de changer l’alimentation de mes Loulous Le taraude depuis un petit temps … Le destin fait souvent bien les choses !
    Passez une belle journée !!!
    Katherine

    1. Bonjour Katherine, Mille Mercis pour votre message ! Je suis certaine que Nono et vos autres petits loulous apprécieront ce changement, si vous avez des questions n’hésitez pas à m’écrire car je sais que lorsqu’on débute une transition alimentaire on s’interroge beaucoup. Je serais donc ravie de vous aider ! Excellent week-end et à très vite 💕🐈

  2. Bonjour Lou,
    Quel bonheur de vous lire!!!! Je n’en peux plus d’entendre vanter les pouvoirs miraculeux des croquettes « vétérinaires » Royal Canin et autres marques. Je désespèrais de connaître une vétérinaire avec une autre vision 🙂. Je suis l’humaine de Pica al antifaz sûr Instagram , je vais lire à fond vos articles pour commencer à changer l’alimentation de Pica, car bien que je sélectionne des croquettes les plus naturelles possible Applaws, Purizon ou Feringa j’imagine bien que ce n’est pas l’idéal. Surtout que Pica se lasse assez rapidement des dites marques 😃😃😃😃. En résumé vous avez égayé ma matinée. Caroline

    1. Bonjour Caroline,
      Je te remercie infiniment pour ton message et je suis ravie de contribuer au changement d’alimentation de Pica ! Si vous avez besoin d’aide, de conseils… n’hésitez surtout pas à m’écrire mon objectif reste avant tout la santé et le bien-être de nos petites boules de poils et encore bravo d’entreprendre ce changement pour Pica <3 <3 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *